Comte Armand

Comte Armand

Le domaine du Comte Armand ou domaine du Clos des Epeneaux propose des vins sur les appellations Pommard, Volnay (Fremiets), Auxey-Duresses 1er Cru et Meursault. Un domaine mondialement connu pour son Pommard Clos des Epeneaux, monopole classé en premier cru de plus de 5 hectares et qui a donné son nom au domaine.


Le domaine du Comte Armand s'étend aujourd'hui sur une surface totale de 7,5 hectares et s'attache à élaborer des vins qui soient, pour chacun, l'expression fidèle de son terroir. Jusque pour le millésime 2013, c'est le très talentueux Benjamin Leroux qui s'occupait des vinifications au domaine. Sous son impulsion, les vins ont gagné en raffinement mais conservent un potentiel de garde impressionnant. C'est le jeune et non moins talentueux Paul Zinetti qui lui succède aujourd'hui.


Pour la petite anecdote, sur le millésime 2012, le Pommard Clos des Epeneaux n'a été produit qu'en magnums avec des rendement de 12 hectolitres/hectare !!


"Le domaine du Comte Armand a toujours produit des vins puissants et riches. Fermes et tanniques durant leurs premières années de vie, les célèbres pommards de la maison (dont le Clos des Epeneaux en monopole) ont gagné en raffinement depuis le début des années 2000. Paul Zinetti, présent au domaine depuis 2010, en a repris les rênes en 2014. Si les grands millésimes apparaissent très réussis, les plus petites années engendrent des vins durs et parfois un peu secs. Sur les derniers millésimes riches, le domaine a gagné en finesse de texture dans ses vins, sans perdre en densité. Il ne faut surtout pas rater les blancs, d'un niveau remarquable.

Les vins : en blanc, entre épicé et fruit bien mûr, l’aligoté déploie une belle palette aromatique : le fruit est net, précis, équilibré par un jus tendu avec de jolis amers sur la fin de bouche. Condemaine s’exprime par un fruit riche et mûr, légèrement exotique, type mangue mais aussi le citron confit. Un blanc tout en volume, travaillé avec de magnifiques et fins amers qui apportent de la vie dans ce vin gourmand et vivant. En rouge, sur une note de cassis, l’auxey-duresses s’ouvre sur une bouche savoureuse et tendre à l’attaque mais avec cette densité qui le fera grandir sereinement. Le volnay accuse une petite réduction qui ternit légèrement le fruit à l’ouverture ; à l’inverse, en bouche, il brille par un fruit éclatant et dense à travers une matière puissante. Encore dans sa gangue, il aura besoin de temps pour se livrer. Le Clos des Épenaux 2016 s’exprime par une note sanguine suivie d’une touche d’épices douces et une sensation de bois précieux. Pur et charpenté, c’est un bébé qu’il faut oublier une à plusieurs décennies en cave. Le 2018 embaume le fruit frais et offre une très belle texture, avec de la finesse mais aussi la solidité issue de son lieu de naissance. Un vin de mâche au fruit net et intense issu d’un raisin concentré et équilibré.
RVF - Domaine du Comte Armand noté 2**/3

Résultats 1 - 6 sur 6.
Résultats 1 - 6 sur 6.
Haut