Recherche dans le blog

Filtrer votre recherche

Domaines

Tout afficherMasquer

Appellations

Tout afficherMasquer

+ d'Options

Coup de coeur

Prix

7 - 3120 €

Vente privée Champagnes

  • Vente privée Champagnes

DES CHAMPAGNES POUR LES FÊTES

MAISON RUINART

La Revue du Vin de France
« Fruité, rond, aux notes assez exotiques et à la finale doucereuse, le R de Ruinart blanc nous attire moins que le franc rosé, sur la finesse du fruit, dans lequel on croque la cerise, avec juste ce qu’il faut de retro vineuse pour servir sur des bouchées chaudes. Le blanc de blancs a amélioré sa tension, un côté agrume plus présent, dans les tirages dégustés en mai 2011. Mieux dosé, il gagne en éclat de fruit. Toujours signé au nez d’un grillé levuraire très réducteur, Dom Ruinart blanc 1998 affiche toutefois une expression plus fruitée du chardonnay que son lointain cousin Dom Perignon. Sa bulle est fine, le dosage est assez doux, l’ensemble reste de bonne tenue classique. Dommage qu’une surdose de sulfite assèche la fin de bouche. Le Dom Ruinart rosé 1996 est un rosé masculin, vineux, plus d’automne que d’été, dominé par les fruits secs, et qui commence à s’orienter vers des notes de morille. A noter que son prix officiel est passé de 198 à 239 € en un an ! »

MAISON DEUTZ

La Revue du Vin de France 2** (Domaine incontournable)
« Le brut Classic réussit le difficile équilibre entre le fruit, la vinosité et la fraîcheur rafraîchissante sans laquelle il n’est pas de bons vins de Champagne. Délicat, doucereux dans la finale abricotée, le rosé pour sa part pourrait gagner un peu en fraîcheur par une baisse du dosage, léger ajustement dont n’a pas besoin le rosé 2004, fin, droit, pur et finement digeste. La trilogie des rosés se conclut avec l’opulente William Deutz 1999. L’exploration des années chaudes se poursuit avec un 2005 tout en rondeur, en éclat de fruits blancs au sirop, en accord avec la cuisine aigre douce. Amour de Deutz 1999 a pris du panache depuis l’an passé (nous vous avions conseillé de l’attendre), se révélant plus lentement que la cuvée William. »

MAISON ROEDERER

La Revue du Vin de France 2** (Domaine incontournable)
« Le grand bond en avant du brut Premier se confirme cette année encore, dans un champagne crémeux, citronné, et salin. A la frontière du brut d’apéritif et du vin de gastronomie. Méconnu dans cette maison tellement marquée par le pinot noir, le blanc de Blancs 2004 reste toujours dans une grande tension cette année. Un beau chardonnay qui devrait surprendre à la garde. Il s’oppose aujourd’hui au rosé 2006, généreux, débordant d’un fruité tendre, dans l’expression charnue et confite de l’année. A boire. Quant au Cristal 2004, il n’a certes pas l’aura légendaire du 2002, mais son fruité charnu, éclatant et son impeccable maturité crémeuse grandissent un millésime délicat. »

S'INSCRIRE AUX VENTES PRIVEES

Produits liés

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Content

Contact et Accès

Tel:+33 (0)3 80 20 06 59
Email: contact@oenovinia.com

Horaires

Du lundi au samedi
de 10h00 à 12h00 et 14h00 à 19h00

Plan d'accès Consulter le plan d'accès

Place du docteur Jorrot
21200 BEAUNE